Les fauteuils à propulsion manuelle

Nous vous proposons toute une gamme de fauteuils manuels, du plus simple au plus léger.
Il est aussi possible de motoriser votre fauteuil manuel avec un système de guidon fixé temporairement à l’avant du fauteuil ou à un moteur à l’arrière, dirigeable avec un joystick ou avec une direction assistée par une tierce personne.
Conditions de prise en charge des fauteuils électriques
Conditions de prise en charge financière des fauteuils électriques La prise en charge se fait par la CPAM .Elle est réservée aux personnes qui sont dans l’impossibilité de propulser elles-mêmes un fauteuil roulant à propulsion manuelle soit en raison de leur déficience, soit en raison de leur situation environnementale ( pentes / parcours pénibles ) et qui ont des capacités cognitives leur permettant d’assurer la maîtrise du fauteuil roulant à propulsion par moteur électrique
Concrètement la prise en charge des véhicules pour handicapés physiques est subordonnée à :
– une ordonnance de votre médecin généraliste vous prescrivant un FAUTEUIL ROULANT ELECTRIQUE ( plus précisément « fauteuil roulant à propulsion par moteur électrique » pour suivre la terminologie sécurité sociale) plus éventuellement des options comme le dossier et l’assise inclinable électriquement ,une assise adaptée ( coussin / dossier spéciaux) , un appui tête ou les repose-pieds inclinables électriquement et éventuellement une fonction verticalisateur
– l’envoi à la CPAM d’un formulaire d’entente préalable ( par nous ) et un devis .
– Pour un premier achat de fauteuil électrique , il faut joindre une attestation de conduite Cet essai préalable est réalisé pour la première mise à disposition du fauteuil et n’est pas nécessaire en cas de renouvellement Un rendez vous est fixé avec votre fournisseur ( nous ) , qui vous aura auparavant entraîné à la conduite et au maniement des commandes ( prêt possible ) , dans un centre réadaptation auprès d’un médecin ou kinésithérapeute ou d’un ergothérapeute , spécialisés en rééducation fonctionnelle Ces documents (ordonnance , formulaire d’entente préalable , attestation de conduite ) sont envoyés à votre CPAM qui vous répondra positivement ( délais de 15 jours pour exprimer refus ) 3 niveaux de participation dont le montant est en fonction de la catégorie du fauteuil, appelée code LPPR : 2 702 € / 3 487 € ou 3 938€ € . ( voire 5 187 € si le fauteuil à une fonction de verticalisateur : déploiement des vérins pour positionner verticalement l’utilisateur ).
SI vous ne pouvez pas faire l’avance du prix du fauteuil , nous pouvons demander à la CPAM un paiement direct . Si le montant de la facture du fauteuil dépasse le montant accordé par la CPAM , vous pouvez demander le complément à :
-votre mutuelle , dont le principe de participation est souvent basé sur 100 % du montant pris en charge par la CPAM : exemple , la CPAM accepte votre dossier pour un fauteuil électrique avec assise adaptée et siège réglables par vérin pneumatique et appui-tête. La prise en charge est alors dans la catégorie 3 938 € .
Dans la cadre de la prise en charge de 100 % du montant déjà accordé par la CPAM , vous pouvez acheter un fauteuil à 3 938 € x 2 = 7 876 €
-La maison départementale des personnes handicapées (M.D.P.H. ) au titre de la Prestation Compensatoire du Handicap ( P.C.H. ). Voir notre fiche pour les conditions d’éligibilité : taux handicap de 80 % , être reconnu handicapé avant 60 ans , avoir moins de 75 ans .
Pour un fauteuil , la M.D.P.H. donne autant que la CPAM
Top